Focus STRATÉGIES

6 recommandations pour une stratégie de contenu intégrée

 

6 recommandations pour une stratégie de contenu intégrée

 

Avant le client était Roi. Mais depuis quelques années cette expression a cédé sa place à une toute autre: LE CONTENU EST ROI

 

Il n’est plus question de douter sur ce sujet quand on connaît aujourd’hui la place qu’occupe la création de contenu dans une stratégie de communication.  Mais ce processus de création de contenu est très souvent enclenché parce que la “sainte bible” des nouveaux marketeurs a dit que “créer du contenu, c’est bon pour le business”. Et face à cela, on oublie très souvent qu’une stratégie de contenu prouve son efficacité lorsqu’elle est intégrée à la stratégie globale de communication.

 

Avoir une stratégie de contenu solide est la clé pour aider les marques à atteindre leurs objectifs commerciaux et à mesurer précisément leurs performances. Et parler de stratégie de contenu intégrée sous-entend que l’entreprise au lieu de séparer son service marketing et rédactionnel des autres services (Ressources humains, relations publiques, etc) devrait plutôt les combiner de sorte à ce que le contenu créé pour son lectorat embrasse la vision et les objectifs même de l’entreprise.

 

Cette approche intégrée permet de véhiculer un bon message qui constitue l’une des clés de la création et l’amélioration de la confiance des marques.

Le message peut donc renforcer la valeur de l’entreprise, mettre en évidence ses points forts, ou les rattacher à un thème lié à la campagne de communication globale.

 

4 “B” de la messagerie efficaceEt le plus important dans l’histoire, est que ce message doit être délivré au bon public, au bon moment, de façon cohérente du début à la fin.  Ce qui vient à souligner qu’une approche intégrée englobe les 4 “B” de la messagerie efficace:

 

  • Bon message
  • Bon canal de diffusion
  • Bon moment
  • Bonne cible

 

Does it make sense to you?

 

Le Bon message doit passer par les Bons canaux de diffusion pour être transmis au Bon moment à la Bonne cible.

 

En utilisant une stratégie de contenu intégrée, les marketeurs pourront donc véhiculer un message plus cohérent à leur audience, étendre leur carnet d’adresse, et entretenir de meilleurs conversations avec de potentiels acheteurs.

 

Dans cet article, retrouve 6 recommandations qui te seront indispensables pour mettre en place une stratégie de contenu efficace.

1- Poser les bases du succès

 

L’aventure d’un business ne commence pas tout de suite avec la création de contenus édifiants. Une fois que l’idée est claire, l’étape qui suit est de l’emmener à la réalisation. Et cela commence par la constitution d’une équipe, le développement d’un site internet, et autres paramètres.

 

Toutes les bases (Identité visuelle, site internet, réseaux sociaux etc),  la stratégie de communication, les canaux de diffusion des messages, les équipes (équipes techniques, rédactionnelle, social média, commerciaux), les ressources doivent être prêts et organisés pour enfin donner vie aux différents contenus.

 

2- Instaurer le travail d’équipe

 

Les relations publiques, le Marketing, le numérique devraient être traités et exécutés comme étant une fonction intégrée, et non comme des entités distinctes.

Car pour obtenir le maximum de résultats du contenu crée, il faut briser les grands silos et aligner les différents objectifs de l’entreprise. Intégrer marketing, relations publiques et des médias numériques signifie réellement contenu à promotion croisée.

 

3- Adopter une approche de canal neutre

 

Partager le contenu crée par l’entreprise à travers de multiples canaux peut booster sa visibilité et lui permettre de toucher un maximum de personnes. Le fait aussi d’étendre le processus de création et de distribution du contenu de l’entreprise permet de capturer différents segments du marché.

 

Les acheteurs et les influenceurs passent de plus en plus de temps en ligne, notamment sur les réseaux sociaux (Facebook, Twitter, YouTube, Google +, Instagram etc). Pour pouvoir les atteindre il faudra investir les espaces“online” où ils passent le plus de temps. Chose qui augmentera les chances pour le contenu d’être vu et relayé par un maximum de personnes. Cela contribuera également à l’optimisation de la portée des publications et aura une importance dans la quête d’engagement de nombreux lecteurs vis-à-vis du contenu partagé.

 

Utiliser des outils d’automatisation et de monitoring peuvent à se niveau être d’une très grande utilité, permettant ainsi d’analyser chacun des canaux et réseaux sociaux utilisés afin de savoir lequel d’entre eux crée le plus de leads. Certains de ces outils sont gratuits et d’autres payants et sont pour la plus part disponibles en ligne.

 

4- Ne pas chercher à réinventer la roue

 

Venir avec du contenu dans le but d’alimenter régulièrement de nouvelles débouchées peut très rapidement être accablant. Le truc dans  l’histoire n’est pas de travailler durement , mais plutôt de façon intelligente et amusante. Adapter le contenu déjà existant est donc l’une des manière de le faire travailler pour toi.

Une série de livre blanc peut fournir la majorité du contenu pour développer un webinaire et plusieurs messages de blog. Aussi, bien que les livres blancs et les articles de blogs peuvent aider à apporter de la notoriété, un webinaire recadré saurait répondre aux attentes des clients de l’entreprise.

 

5- Actualiser le contenu pour les lecteurs

 

Selon Pargot, 77% des acheteurs aimeraient avoir différents contenus proposés pour un service/produit tout le long du processus de recherche en ligne.

 

Une bonne stratégie de vente s’assurera que le prospect reçoive le bon contenu. Ce-dit contenu aidera les futurs clients à progresser vers une action tout en leur donnant le choix, mais aussi la possibilité d’aller à leur propre rythme vers l’achat.

 

Ainsi donc, le voyage de vente des prospects pourraient commencer avec du contenu informationnel, et qui sensibilise tels que les vidéos, des infographies, des images, et articles de blogs par exemple.

 

Mais l’aventure ne s’arrête pas là!

 

Vu que l’objectif est de pousser les prospects à une adhésion, un acte d’achat, le contenu devra donc évoluer. Passant du niveau informationnel, à du contenu tel que les témoignage de clients, de personnes satisfaites; les recommandations d’influenceurs, le partage des données statistiques de l’entreprise, du chiffre d’affaire réalisé suit à…, etc.

 

6- Personnaliser le business

 

Les entreprises qui se définissent comme “innovantes” ont besoin de nouvelles manière d’atteindre leur cible. La vielle approche utilisant les relations publiques et le marketing (traditionnel qui reste très souvent focalisé sur les ventes) ne fonctionne plus de nos jours, surtout que la demande aujourd’hui est plus orientée vers des expériences personnalisées.

 

Les marques ont besoin d’une approche intégrée et personnalisée pour attirer et convertir les prospects; et cette approche est de générer du contenu spécifique délivré à plusieurs micro-audiences.

 

Le micro-ciblage sous-entend que l’entreprise étudie chacun des critères caractérisant sa cible de sorte à développer une connaissance intime de celle-ci.

 

Ainsi donc, le micro-ciblage devrait permettre à l’entreprise de répondre à certaines questions que pourraient lui poser sa cible. L’une de ces questions est le fameux “Quel est le bénéfice que j’en tire?” (WIIFM = What’s in it for me). Si l’entreprise elle même n’est pas en mesure de répondre à cette question, elle devrait songer à réorienter son produit, service de sorte à ce que celui-ci aide à résoudre un problème de la cible.

 

Pour conclure…

 

Il faut une bonne stratégie pour faire fonctionner un programme marketing.

Dans certaines entreprises, marketing, relations publiques et numériques sont trois fonctions distinctes. Il faut que tous les services travaillent ensemble avec une stratégie intégrée pour emmener le marketing de contenu à fonctionner pour l’entreprise.

 

Les services Marketing, Digital et RP doivent constituer un bloc, maximiser chacun des moyens de communication à leur disposition, promouvoir le contenu de façon croisée, et l’optimiser tout le long du parcours de l’acheteur.

La place des moyens technologiques reste très importante dans la mise en place d’une stratégie intégrée, car le marketing automation et les outils de surveillance des réseaux sociaux restent le moyen le plus efficace pour mesurer le succès de chacune des actions posées.

 

 

Tags
Afficher plus

Vanessa LECOSSON

Anticonformiste dans l’âme, Vanessa est une jeune femme avide de découverte et de partages enrichissants. Plusieurs fois Social Media Manager, Chargée de communication puis Responsable de la Stratégie dans une entreprise en Côte d’Ivoire, elle a à son arc de multiples atouts qui l’élèvent au rang des jeunes femmes montantes dans le domaine de la communication en ligne.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close